prix-conso.fr
Image default
Animaux

Meilleure couveuse automatique / Avis ▷ Test & Comparatif !

Couveuse automatique d’œuf et incubateur pour œuf

Dans la nature, c’est la poule qui couve ses œufs pour les amener à l’éclosion. Cependant, de plus en plus, une couvaison artificielle a vu le jour pour obtenir rapidement des poussins ou continuer de couver des œufs en l’absence de poule. Ainsi, grâce à la couveuse œuf qui est une sorte de boite construite avec diverses matières, on peut palier à l’absence de la poule et assurer la couvaison des œufs.

Les éléments constituant la couveuse œuf

Une couveuse œuf est constituée d’un certain nombre d’éléments qui participent à son bon fonctionnement. Parmi ces éléments, il y a un réservoir qui permet de maitriser de manière optimale l’hygrométrie dans la couveuse, un thermostat, un hublot qui permet de conserver les œufs de manière sécuritaire, un hygromètre, un fusible pour la sécurité en cas de variation forte de tensions, un ventilateur qui permet d’assurer l’homogénéité de l’air. On compte aussi un variateur de température, car la température dans la couveuse doit être à la fois chaude et humide, un cordon utilisé pour le système de chauffage, un éclairage intérieur, un thermomètre qui permet d’afficher la température exacte de la couveuse œuf. D’autres accessoires accompagnent la couveuse, des fusibles de rechange, une boite de conservation du thermomètre, des ressorts de calage, une boite de rangement du thermomètre et de l’hygromètre, une bouteille permettant le remplissage dans le cas des modèles ayant un hygromètre, etc.

Comment utiliser une couveuse ?

L’utilisation d’une couveuse œuf est quasi aisée. Il suffit juste de suivre les consignes données dans la notice d’utilisation avec laquelle elle est livrée. Et la première de ces consignes est de mettre les œufs dans un endroit où la température est de 15°C durant 24 heures au minimum. Il faut ensuite préparer l’incubateur qui doit recevoir les œufs, puis remplir l’incubateur (de préférence le premier compartiment, car le second compartiment sera plus utile lors de la couvaison) du marquage des œufs. Le marquage en chiffres ou en lettre des œufs sera d’autant plus important qu’il permettra de ne pas se tromper en retournant les œufs. Le fonctionnement d’une couveuse d’œuf requiert que l’on retourne les œufs toutes les 12 heures, et ce, durant plus de deux semaines (environ 18 jours). Il est vrai que dans le cadre d’une couveuse automatique, la nécessité de retourner ne se pose pas puisque cela est géré automatiquement. On entrepose ensuite les œufs dans la couveuse à température normale. Pendant les 18 premiers jours, les œufs devront être retournés, mais à partir du 18e jour, on remplit d’eau les deux cuves de la couveuse pour rendre les coquilles plus souples afin de permettre aux poussins de les percer plus facilement. Il faut par ailleurs garder la température de la couveuse pendant les dix premiers jours entre 38°C et 39°C, puis, les jours d’après, la température de la couveuse oeuf doit être maintenue entre 39°C et 40°C. En outre, les poussins fraîchement éclos ne doivent pas être gardés plus de deux jours dans la couveuse.

Comment fabriquer sa couveuse oeuf ?

Fabriquer une couveuse oeuf demande que l’on ait à sa disposition un certain matériel qui peut être constitué d’objets courants tels qu’une grande boite en polystyrène comme une ancienne glacière ou une caisse de vin, tout le nécessaire pour créer un éclairage d’intérieur (ampoule, fil conducteur, interrupteur et fusible de protection), des clous pour assurer les fixations, une vitre pour aisément voir l’intérieur de la couveuse, une planche de contreplaqué, un thermomètre et une gamelle qui doit être régulièrement remplie d’eau. Tous ces éléments rassemblés, il ne maque plus qu’à les assembler. Si le choix s’est porté sur une glacière par exemple, on va fixer l’ampoule sur le couvercle, installer ensuite le chauffage sans ventilation qui ne doit pas être proche des œufs. Lorsque tous les éléments de la couveuse œuf sont installés, il ne reste plus qu’à générer et à stabiliser la température au sein de la couveuse à 38°C pour les premiers jours de couvaison.

Couveuse automatique

Si vous avez un élevage de poules d’une taille conséquente, une couveuse automatique peut vous être très importante. Cela vous permet de couver plus d’œufs que vos poulets ne peuvent le faire eux-mêmes et ainsi, vous augmentez le nombre de bêtes qui constitue votre élevage. Plus de poules équivaut à plus de profit. Beaucoup de personnes se procurent un tel appareil en connaissance de cause, mais il arrive parfois, mais il faut dire que cela est assez rare heureusement, que certains l’achètent sans vraiment connaitre le fonctionnement. C’est dû au fait qu’ils sont soit des débutants, soit qu’ils ont toujours fait à petite échelle ou à l’ancienne, c’est-à-dire que les poules faisaient elles-mêmes le travail.

Tous les appareils qui reproduisent l’effet de la nature essaient d’imiter au mieux ce que fait celle-ci, mais le peuvent-ils toujours? Pas vraiment dans certains cas. La couveuse automatique n’a pas mauvaise réputation donc ce n’est pas une mauvaise idée que d’en posséder une ou plusieurs de ces appareils quand on élève des poules. Dans le meilleur des cas, la poule pondra un œuf par jour. À ce rythme elle attend environ dix jours puis elle commence à couver les dix œufs. Ceux-là donneront soit dix poussins ou un peu moins, donc environ huit et ils deviennent vite indépendants en ce qui concerne la nourriture. Évidemment, la mère poule les suit encore partout pour veiller à ce que sa couvée se débrouille comme il faut. Elle les garde au chaud la nuit pendant les premiers soirs pour assurer leur survie.

Si ce ne sont que des œufs qui vous intéressent et pas les poussins, une ou plusieurs poules suffiront, mais si vous voulez que vos œufs soient féconds et produisent des poussins, il vous faut au moins un coq dans la basse-cour, de préférence jeune. Puis cela dépend de la vitesse à laquelle vous voulez couver vos œufs pour déterminer si vous avez ou non besoin d’une couveuse automatique. Si vous voulez pouvoir mettre plus de dix œufs à couver à la fois, une couveuse artificielle est nécessaire.

Dans la couveuse

Il faut placer tous les œufs dans votre couveuse automatique en même temps et ils écloront tous le même jour ou presque, soit au vingt et unième jour d’incubation. La nature est certes bien faite, mais parfois il arrive tout de même que certains œufs ne soient pas viables. Il faudra donc les omettre de la couvée. S’ils sont définitivement plus gros que les autres ou s’ils sont notoirement petits ou pire encore, fêlés, il ne faut pas les inclure. Si l’œuf est trop sale aussi, cela peut devenir un facteur négatif au point d’étouffer l’embryon dans la coquille. Donc, si l’œuf est trop sale il vaut mieux l’éliminer plutôt que d’essayer de le laver à l’eau. Le plus que vous puissiez faire c’est de le brosser doucement avec une brosse souple. Voilà, une fois les œufs placés dans votre couveuse automatique, il suffit de laisser l’appareil faire son travail.

Caractéristiques et prix d’une couveuse automatique

Certaines couveuses artificielles et automatiques prennent en charge le retournement des œufs ainsi que de l’hygrométrie de l’intérieur de la couveuse automatique. Quand, et si, vous pensez acheter une telle couveuse, pensez aussi à vérifier qu’elle possède toutes ces caractéristiques intéressantes. Puisqu’elles sont disponibles, il serait assez bête de ne pas en profiter. Le prix de votre couveuse artificielle et automatique variera selon sa capacité, mais comme indication, le cout d’un appareil accommodant environ quarante œufs et possédant toutes les caractéristiques modernes souhaitables est d’à peu près 330 euros. Quand on parle ici de 40 œufs on parle d’œufs de poule, mais s’il s’agit de ceux de cailles, vous pourrez en mettre un peu plus de 60 et si ce sont des œufs d’oie, environ 18.

Comment fabriquer une couveuse ?

S’engager à élever les poules demande de s’équiper de plusieurs choses, dont le poulailler, les différents accessoires et bien entendu la couveuse. Si traditionnellement la poule est responsable de couver ses œufs, il existe cependant un appareil qui ne sollicite pas la présence de la poule : la couveuse. On peut choisir de s’offrir un modèle préfabriqué ou alors se mettre à l’ouvrage pour fabriquer une couvreuse.

Le matériel nécessaire pour fabriquer une couveuse

Fabriquer une couveuse implique d’être quelque peu bricoleur et de rassembler le matériel nécessaire à l’ouvrage. L’avantage de fabriquer une couveuse soi-même, c’est que cela permet, entre autres, d’effectuer une activité de bricolage avec les enfants par exemple, de créer un habitat idéal et optimal pour les œufs, d’en apprendre davantage sur la couvaison et tout ce qui concourt à une bonne couvaison. Par ailler, de concevoir soi-même une couveuse pour des œufs est aussi un bon moyen de faire des économies. Pour fabriquer une couveuse, il n’est pas nécessaire de se munir d’éléments onéreux, on peut opter soit pour une glacière soit pour une boite en polystyrène soit pour une caisse de vin qui servira de local de la couveuse. Il est aussi nécessaire de s’équiper avec du matériel d’éclairage, en l’occurrence, des ampoules de faible intensité qui doivent tenir au chaud les œufs et non pas les cuire, des fils conducteurs, des fusibles permettant la protection de l’installation électrique. Lorsqu’on a réuni tout le matériel nécessaire, il ne reste plus qu’à se mettre à l’ouvrage.

La fabrication de la couveuse

Pour fabriquer une couveuse pouvant permettre une couvaison parfaite, il faut au préalable définir le type de couveuse que l’on souhaite fabriquer. Cela peut être au choix, une couveuse artisanale ou une couveuse automatique. Pour une couveuse artisanale, il faut tout d’abord une glacière, un caisson de vin ou une boite en plastique, puis des clous ou des vis permettant de fixer les différents éléments. Avec ce matériel sous la main, il faut se tenir de respecter une bonne disposition des éléments sur la glacière, sur la caisse de vin ou sur la boite en polystyrène. Ainsi, on va commencer par placer l’ampoule sur le couvercle de la glacière.

Il est important de la positionner au bord du couvercle pour ne qu’elle ne soit pas très proche des œufs qui peuvent cuire sous l’action de la chaleur. Ensuite, on installe les fils conducteurs pour l’alimentation de toute la couveuse. En fait, il faut pendant l’étape de la fabrication, installer un thermomètre qui vous permet de régler la température de la couveuse qui doit être comprise entre 38°C et 40°C. Puis, on installe une gamelle qui doit régulièrement contenir de l’eau. On va placer à l’entrée de la glacière une vitre qui permet de voir aisément tout l’intérieur de la couveuse. Ensuite, on peut alors créer si on le souhaite des compartiments qui permettront d’entreposer des boites en plastiques. On installe les derniers éléments essentiels de la couveuse que sont le thermomètre, le thermostat, l’hygromètre, la résistance et tous les éléments concourant au maintien de la stabilité de la température de la couveuse. On peut aussi, lorsque l’on veut fabriquer une couveuse artisanale, la faire en bois en association avec la vitre.

Dans le cas de la couveuse oeuf artisanale, il faudra prévoir de retourner régulièrement les œufs les 18 premiers jours, et ce, pendant une douzaine d’heures par jour. Fabriquer une couveuse de quelque type qu’elle soit, demande de respecter certaines consignes de montage et par la suite, quelques règles pour assurer une couvaison optimale des œufs. Il faut par exemple, éviter d’utiliser des ampoules à la résistance forte, car elles peuvent s’attaquer à l’air et ainsi rendre presque incontrôlable l’hydrométrie. De plus, il faut laisser des espaces de passages pour l’air naturel et choisir le meilleur thermostat qui offre la possibilité de s’éteindre automatiquement lorsque la bonne température est obtenue.

 

Autres articles

Meilleur chauffage pour aquarium / Avis ▷ Test & Comparatif !

administrateur

Meilleure litière / Avis ▷ Test & Comparatif !

administrateur

Meilleur poulailler / Avis ▷ Test & Comparatif !

administrateur

Meilleure chatière / Avis ▷ Test & Comparatif !

administrateur

Meilleur aquarium / Avis ▷ Test & Comparatif !

administrateur

Meilleure cage pour hamster / Avis ▷ Test & Comparatif !

administrateur